• Fondation Humanisme numérique

Acceleration, deployment and democratic challenges

In light of the rapid growth and deployment of everyday digital objects and their uses, the ambition of the Foundation for Digital Humanism is to encourage individual and collective approaches for the acculturation and understanding of our digital world, through the appreciation of its issues and potential in the fight against digital illiteracy. It aims to address the democratic, educational, economic and environmental issues that have emerged in our modern societies due to mass-calculation technologies.

 

Digital technology at the service of Man and citizen

The development of an inclusive, democratic society and the sharing of knowledge and progress must go through the stage of mastering these new languages and their technical and cultural uses, owing to the fact they are factors of integration and social cohesion. The Foundation for Digital Humanism harbours this ambition, demonstrated through various forms of research and cooperation between citizens and generations.

Its aim is to encourage actions, debates of ideas and both public and private initiatives which will help in the dissemination of humanist values at the heart of these digital metamorphoses.

For several years now, the Métropole of Grand Nancy, under the presidency of André Rossinot, has been orchestrating a deep reflection based on the issues surrounding digital technology and its effects on public policy and society. The reflection has led to the development of e-services and to the creation of applications and support for digital ecosystems and innovation. It has equally led to the organization of cultural events, scientific symposia, citizen work groups, educative seminars and professional meetings, as well as support for the publication of various works in relation to the subject.

The Métropole has supported these technological and cultural transformations throughout the region, while remaining devoted to a humanist effervescence that it has valued since its emergence.

The creation of the Foundation for Digital Humanism, incorporated within the Académie des Sciences Morales et Politiques at the Institut de France, falls within this approach.

The objectives of the Foundation

The main goal of the foundation is to support the development of a critical consciousness of the issues and the ways in which individuals assert their humanity in view of the ongoing transformations. It is firmly committed to participating in the dissemination of humanist values. To achieve this, it has set the following goals:

  • To encourage and support scientific research relating to issues linked to humanism with regard to digital technology (grants or prizes for PhD students or research and thesis projects).
  • To support or organize seminars and symposia on corresponding themes.
  • To encourage the publishing of works of science, literature or communication.
  • To accompany the production of applications, publications or teaching documents

A scientific council to support the Foundation’s actions

The scientific council of the Foundation for Digital Humanism includes members from diverse backgrounds such as science, economy, digital technology, arts and literature. They have all, through their research, background or reputation, contributed to the redefinition, reinvestment and construction of the notion of humanism. They have also helped towards the development of new human capacities at the heart of digital and societal transformations.

Milad Doueihi, Philosopher and Historian, internationally recognized theorist of digital humanism, is the president of this scientific council.

Milad Doueihi

Milad Doueihi

Milad Doueihi

Historien des religions et a été titulaire de la chaire d’Humanisme numérique à l’université de Paris-Sorbonne (Paris- IV). Il devient Docteur Honoris Causa de l’Université catholique de Louvain en 2018. Considéré comme le théoricien  de l’humanisme numérique, Milad Doueihi s’intéresse à l’évolution de la société avec le numérique. Il se définit comme « un numéricien par accident, un simple utilisateur d’ordinateur qui a suivi les changements de l’environnement  numérique au cours des vingt dernières années ».
Il a publié de nombreux ouvrages et en particulier Solitude de l’incomparable aux éditions du Seuil, 2009, Pour un  humanisme numérique, toujours aux Seuil, 2011. Mais aussi Qu’est-ce que le numérique ? aux éditions Hermann,  2013. Enfin plus récemment, Un sauvage chez les geeks aux éditions Hermann, 2016 et avec Frédéric Louzeau, Du  matérialisme numérique, aux éditions Hermann et Collège des Bernardins, 2017.

Raphaël Bartolt

Raphaël Bartolt

Raphaël Bartolt

Licencié Lettres (Histoire) à la Sorbonne (Paris), diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris et ancien élève de  l’École nationale d’administration (ENA) (promotion Louise Michel, 1984). Haut fonctionnaire, ancien Directeur de l’Agence  Nationale des Titres Sécurisés,il est nommé préfet de Meurthe-et-Moselle en 2011, puis préfet de la région Franche- Comté en 2015, et devient préfet du Doubs en 2016. Il fait valoir ses droits à la retraite depuis le 21 août 2018.

Martine Batt

Martine Batt

Martine Batt

Professeure des universités en psychologie, (Université de Lorraine), Martine Batt enseigne à l’Université de Lorraine où elle dirige le Master de Psychologie légale. Son plein engagement pour les questions éthiques se traduit par ses activités comme membre du bureau de la seule Unité Française de Bioéthique sous l’égide de l’UNESCO (The UNESCO  hair in Bioethics. French Unit). Ces compétences sont mises au service du plus grand nombre en tant que membre fondateur du Comité d’Éthique du CHRU de Nancy, membre du Comité d’Éthique du CHR de Jury les Metz.  Elle occupe le poste de vice-présidente du Comité de Protection des Personnes depuis 2006, ce qui lui confère une  expertise dans l’encadrement législatif et éthique de la recherche biomédicale menée sur le territoire européen.

Sandra Bertezene

Sandra Bertezene

Sandra Bertezene

Professeure titulaire de la Chaire de Gestion des Services de Santé au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) et directrice de l’équipe Santé & Solidarité.
Chercheuse au Laboratoire de recherches en sciences de l’action, membre du Réseau Intelligence de la Complexité, de l’Observatoire de la Silver Economie et de groupes d’experts auprès du Ministère des Solidarités et de la Santé.  Elle est également membre de l’Observatoire du Développement Durable de l’Agence Nationale pour la Performance des établissements hospitaliers et médico-sociaux (ANAP) et vice-présidente de la FNAQPA (Fédération de services et d’établissements médico-sociaux).

Christian Debize

Christian Debize

Christian Debize

Directeur de l’École nationale supérieure d’art et de design (ENSAD) de Nancy depuis 2010. Il est  membre de l’alliance Artem (ARt, TEchnologie, Management). Après des études d’histoire et d’histoire de l’art à l’Université de Nancy II, puis à Paris IV où il soutient en 1982 une des premières thèses de doctorat en France consacrée à la photographie ancienne, Christian Debize est professeur à partir de 1984 à l’École nationale supérieure d’art de Nancy où il coordonne l’option Communication visuelle. Parallèlement, il développe une activité de commissaire d’exposition sur de nombreux projets entre art moderne et art contemporain.

Anne Fritsch-Renard

Anne Fritsch-Renard

Anne Fritsch-Renard

Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Industries Chimiques, Anne Fritsch-Renard est Responsable Partenariats  Industriels au CEA - Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives.
La mission du CEA TECH GRAND EST est d’améliorer la compétitivité des entreprises, notamment des ETI/PME, en  identifiant les innovations les plus pertinentes puis en adaptant sur mesure les briques technologiques disponibles dans les laboratoires du CEA.

Anne Lalou

Anne Lalou

Anne Lalou

Directrice Générale de la Web School Factory et de l’Innovation Factory, membres fondateurs du Campus-Cluster  Paris Innovation. La Web School Factory forme les futurs managers des plus grandes entreprises aux métiers du  numérique. Elle rassemble aujourd’hui 300 étudiants au sein du Campus Cluster (Paris 13). L’Innovation Factory accueille aujourd’hui 35 entreprises partenaires, dans différents secteurs d’activités (retail, hôtellerie, finance, immobilier, santé...) qui travaillent en étroite collaboration avec le coeur étudiant de La  Web School Factory.
Anne Lalou est également membre du Conseil National du Numérique. Parallèlement, elle siège au conseil d’Administration de Eurazeo, Korian et Natixis.

Géraldine Farage

Géraldine Farage

Géraldine Farage

Directrice du Pôle Pixel à Lyon. Le Pôle PIXEL accueille des entreprises du secteur des industries culturelles et créatives : cinéma, audiovisuel, jeu vidéo, web, communication, nouveaux médias, arts numériques, etc.  Producteurs, prestataires techniques et de services audiovisuels, développeurs de jeux vidéo, d’applications mobiles, de logiciels et de contenus web, graphistes… Plus de 500 professionnels développent leurs activités sur le pôle.
Auparavant, Géraldine Farage a dirigé le Shadok, fabrique du numérique de Strasbourg de 2012 à 2018 et a été  récédemment en charge de la production et de la diffusion artistique et culturelle au sein d’AADN (Association pour le développement des arts numériques) à Lyon.

Juliette Lenoir

Juliette Lenoir

Juliette Lenoir

Diplômée de l’IEP de Lyon et de l’École Nationale des Chartes, conservatrice générale des bibliothèques, Juliette Lenoir a travaillé en bibliothèque universitaire, à la Bibliothèque publique d’information (Centre Pompidou) et en  bibliothèques municipales. Elle dirige depuis 2013 les Bibliothèques de Nancy, où elle a engagé des projets de  bibliothèques et de littératie numériques.

Samuel Nowakowski

Samuel Nowakowski

Samuel Nowakowski

Maître de conférences HDR à l’université de Lorraine. Il est chercheur au LORIA (Laboratoire lorrain d’informatique et ses applications). Ses recherches actuelles sont principalement centrées sur la modélisation des usages du web, l’Intelligence artificielle, les systèmes de compagnon intelligents et leurs mises en oeuvre dans des projets transversaux en e-Éducation.
Il enseigne les Humanités numériques au département Information Communication de l’UFR SHS Nancy et à l’École  des Mines de Nancy et porte plusieurs projets d’innovation pédagogique. Il intervient sur les questions d’humanisme numérique, de transition numérique et de pédagogie dans de nombreuses institutions publiques et privées en France et à l’étranger.

Sophie Pène

Sophie Pène

Sophie Pène

Professeure à l’université Paris Descartes en Sciences de l’information et de la communication, Sophie Pène est Directrice du master international AIRE- Ed Tech au CRI. Rattachée au laboratoire DICEN-IdF (CNAM), elle y anime des travaux dans le champ croisé du design et du numérique. Elle est membre du conseil scientifique de l’Institut  Mines Telecom, du Conseil des générations futures de la Ville de Paris, du conseil d’orientation de la Grande École du Numérique, et précédemment membre puis vice-présidente du Conseil national du numérique de 2013 à 2017.
Elle a expérimenté la formation en ligne dès 2002, avec le campus numérique COMOR et la licence à distance « animation de réseau ».

Sylvain Petitjean

Sylvain Petitjean

Sylvain Petitjean

Directeur de recherche 1re classe à l’Institut National en Informatique et en Automatique (INRIA), délégué scientifique  du centre INRIA Nancy - Grand Est (2009 - 2012) puis directeur de 2012 à 2018. Il est membre du CCOSL (Comité de coordination et d’orientation scientifique lorrain) et du comité exécutif de l’I-Site Lorraine Université d’Excellence.

Émile Servan-Schreiber

Émile Servan-Schreiber

Émile Servan-Schreiber

Docteur en Psychologie cognitive (Carnegie Mellon), Émile Servan-Schreiber est un pionnier de l’intelligence collective numérique. Depuis 2000, à la tête de la société de conseil Lumenogic et du marché prédictif Hypermind, il partage son temps entre la recherche scientifique sur l’intelligence collective et ses applications pratiques au service d’entreprises et de gouvernements. Il a d’abord été ingénieur en intelligence artificielle et conseiller de l’OCDE sur le cerveau et l’apprentissage. Il est l’auteur du livre « Supercollectif : la nouvelle puissance de nos intelligences » (Fayard, 2018) et du cédérom « Les Secrets de l’intelligence » (Ubisoft, 1997).

Emmanuel Vergès

Emmanuel Vergès

Emmanuel Vergès

Ingénieur et docteur en Information-communication. Il oeuvre dans le champ de la coopération culturelle et numérique, tant sur des projets que sur les métiers et les modèles de gouvernance. Après avoir fondé et dirigé Zinc, arts et cultures numériques à la Friche la Belle de Mai pendant 15 ans, il ouvre en 2012 l’Office, structure d’ingénierie culturelle au service des communs.
Ses travaux l’amènent à coopérer régulièrement avec l’Observatoire des Politiques Culturelles avec qui il accompagne les territoires en transition culturelle liée au numérique, avec Urban Prod à Marseille sur les nouvelles formes d’organisations et les lab média, sociaux, vivants, et avec des structures publiques et privées, depuis la Métropole du Grand Nancy jusqu’aux provinces de Nouvelle-Calédonie. Il est enseignant dans différents départements d’Aix-Marseille Université.

Bruno Cohen

Bruno Cohen

Bruno Cohen

Sociologue (Université de Lorraine), artiste, scénographe et réalisateur. Il a dirigé de 2013 à 2018 la mission «Nouvelles intelligences des territoires» de la Métropole du Grand Nancy et à ce titre, animé la
réflexion sur le projet métropolitain.
Il a conçu et dirigé les «Moments d’invention 2013», vaste manifestation culturelle associant chercheurs, artistes et entrepreneurs sur le thème de « la Ville, demain » dans le cadre de « Renaissance Nancy 2013 » et mis en
oeuvre les «Moments d’invention 2016 » sur le thème de l’humanisme numérique en lien avec les participants des « Ateliers des possibles », espaces d'accompagnement aux transitions numériques et à l’intelligence collective. Son activité s’est également développée depuis la fin des années 1980 autour du théâtre optique ou théâtre virtuel qu’il a contribué à réintroduire en France et en Europe, signant plus d’une centaine de réalisations ainsi que de très nombreuses expositions, films et créations numériques.
Il est directeur de la Fondation Humanisme numérique.

Become a sponsor of the Foundation for Digital Humanism !

The Foundation for Digital Humanism is committed to the development of a responsible, inclusive, united and sustainable digital society. In becoming a sponsor, you will not only be contributing to the support of exemplary projects but also to the fostering of new cooperation on these subjects. Finally, the Foundation is committed to supporting, more specifically, the reflections and actions linked to the impact of technological and digital transformations on urban and human development, both economic and cultural, all within the metropolitan area.

The events

The events

  • O21 in Nancy to be in the 21st century

    And if we imagined your future? With the friendly recommendation of the Foundation, the World of Education and its new season O21, have given rendezvous to several hundred young people of 16-25 years in Nancy for 2 days of interactive conferences and participatory workshops for help them find their way. Make yourself successful!

  • Members of our scientific council of the foundation meet former participants in the "workshops of the possibles" Saturday, May 18. Objective: to think together of the inaugural seminar of the Foundation next autumn in Nancy.

  • Next Scientific Council of the Foundation:

    It will meet on June 15 & 16 at "The Camp".
    The program: contents and organization of the Inaugural Seminar of the Foundation in autumn in Nancy

  • The Foundation moves to the Academy of Moral and Political Sciences at the Institut de France, January 28th, 2019

    Photos of the event
×

CONTACT US :

Please Enter your name
Please Enter Your Message